Réglementation sur le risque chimique

En premier lieu, la nouvelle réglementation sur le risque chimique et l’étiquetage des produits chimiques dangereux s’applique depuis décembre 2010 pour les substances et depuis juin 2015 pour les mélanges.

Ainsi, les risques CMR concernent les produits qui peuvent engendrer des risques cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction. En France, près de 13 % des travailleurs (soit 2,37 millions de salariés) déclarent être exposés dans leur travail à au moins un agent cancérogène (Sumer 2002-2003).

Nouveaux pictogrammes

Comment bien faire ?

  • Lisez attentivement les étiquettes des produits que vous utilisez et que vous stockez.
  • Procurez vous les fiches de données de sécurité de ces mêmes produits avec des dates de révision récentes.
  • Utiliser des produits de substitution, moins dangereux, et informez vos salariés sur les précautions à prendre lors de l’utilisation des produits chimiques.
  • Intégrez le risque chimique dans votre Document Unique d’évaluation des risques.
  • Définir les actions de prévention à mettre en place pour limiter les risques.
  • Dès que nécessaire, prenez contact avec votre médecin du travail qui est votre conseiller en matière de prévention des risques.

Les poussières, les fibres représentent aussi des risques chimiques.

 Pour être aidé dans l’évaluation de votre risque chimique, Contactez-nous !

Cercle-Formation-chimique.jpg

Jeu de mémoire sur le risque chimique

Risque chimique

Explications (fichier INRS)


Responsabilités de l’employeur

Avant tout, l’employeur doit éviter ou réduire l’exposition de ses salariés aux risques chimiques. Les produits dangereux sont à l’origine de nombreuses maladies professionnelles. Dès que nécessaire, il doit faire l’inventaire des produits utilisés et mettre à la disposition de ses salariés les équipements de protection adaptés (EPC et EPI).

Ainsi, l’employeur doit repérer tous les produits qui font l’objet d’un marquage spécifique. L’évaluation débouche sur l’adoption de mesures de prévention qui doivent permettre de supprimer ou de réduire au maximum le risque chimique.

En conclusion, pour respecter les 9 principes généraux de prévention, il faut prioriser la protection collective (EPC) à la protection individuelle (EPI) lorsque cela est possible.

MCI Prévention vous accompagne dans la gestion de votre risque chimique et sensibilise vos salariés aux bonnes pratiques.